Par Valérie Simard — Même si les technologies, contrairement à ce qu’on annonçait au moment de leur émergence dans le domaine, n’ont pas encore causé la disparition de la dimension humaine du processus de traduction, leur généralisation n’en a pas moins transformé les conditions de travail. Les innovations technologiques ont représenté pour la main-d'œuvre tantôt une menace, tantôt la promesse d’une plus grande liberté. Dans les faits, les avancées technologiques ont rarement conduit à moins de travail, mais ont plutôt contribué à sa reconfiguration et, parfois, à son invisibilisation....

Par ANGELA MITROPOULOS— Dans Pandemonium, Angela Mitropoulos met en lumière le rôle du néolibéralisme et des gouvernements autoritaires dans la réponse inefficace à la crise. Nous vous présentons ici deux extraits traduits de son essai....

Par Hugo DORGERE — Repartir comme en quarante alors que le monde est aux prises avec une pandémie qui frappe cruellement les classes laborieuses, à la santé plus fragile et en première ligne sur le front du travail. Continuer de s’adresser à un gouvernement de forcené·e·s que l’un des mouvements populaires les plus puissants de notre génération, les Gilets jaunes, n’a pas fait bouger d’un iota. Croire par habitude insufflée que le sacrifice symbolique de la grève va suffire à mobiliser des gens happés par la précarité et la maladie. Il semblerait bien que ce soit la stratégie de la Confédération...

Par M. E. O'BRIEN — Les communes fournissent une réponse à la question essentielle qui se pose dans un processus révolutionnaire : «Comment pouvons-nous prendre soin les unes des autres?». L’appel à l’abolition de la famille a permis d’imaginer la vie au-delà de l’hétérosexualité forcée, de la soumission misogyne et de la violence familiale. Il suscite l’anxiété pour bon nombre de celles et ceux qui croient que la famille est le seul rempart contre la violence de l’État, la suprématie blanche ou la pauvreté. L’opposition assimile l’abolition de la famille à la négligence vis-à-vis de l’enfant et à la prohibition de...

Par Valerie TOVY — Quoique les débuts du mouvement queer (pour les fins de cet article, le militantisme LGBT dans la décennie qui a suivi la rébellion de Stonewall) ont inclus des embarras tels que la Gay Actvist Alliance, qui s’est séparée du Gay Liberation Front à cause du soutien de ce dernier aux Black Panthers, il a également inclus de nombreux autres courants et figures plus révolutionnaires. Du Combahee River Collective à la George Jackson Brigade et ainsi de suite, l’histoire de la libération queer est pleine d’alternatives révolutionnaires au culte colon banlieusard qui se donne le nom de Communauté...

Par Yann MOULIER-BOUTANG — Aujourd’hui, l’intégration dans l’analyse de ce mixte complexe de la classe ouvrière des dimensions de genre, de « couleur » et d'ethnicité, de persistance et de reproduction de mécanisme coloniaux, bref, de toutes les dimensions d’assignation à des minorités subies ou revendiquées, est la forme actuelle que revêt l’impératif d’une recomposition de l’unité d’action, de projet et de partage en commun des multitudes. Il s’agit, en bref, d’une reprise du projet politique d’émancipation et de véritable universalisme décolonisé, y compris en ce qui concerne la question écologique de la domination stupide et dangereuse de la planète. ...

Valérie Simard de la revue Ouvrage et Nesrine Tedjini-Baïliche du collectif Pour une dignité politique s'entretiennent avec Gwenola Ricordeau, autrice de "Pour elles toutes: Femmes contre la prison". Car il nous apparaît urgent d’user de tous les outils à notre disposition afin d’abattre les pouvoirs les plus criminels de l’État colonial, il nous semble indispensable de penser l’abolitionnisme pénal et non seulement carcéral, ensemble....

Par Yann MOULIER-BOUTANG — L’ensemble des mouvements sociaux et intellectuels qui se sont cristallisés dans le phénomène d’une gauche révolutionnaire ou contestataire renouant avec la tradition des années vingt, n'a-t'il pas su répondre que de façon purement négative au problème posé par la conquête d’espace de transformation? N’a-t-il pas buté, lui aussi, sur l’écueil traditionnel dans les démocraties représentatives d’une alternative piégée basculant d’un réformisme velléitaire et impuissant à un terrorisme hémiplégique et tout aussi inconséquent. Dans un cadre dominé par une forte crise des paradigmes classiques de référence, n’a-t-il pas été atteint aussi, sans parfois bien s’en rendre compte, par...

Par Stella FIHN et Lily ZALZETT — Pour recruter, les associations usent et abusent de la rhétorique de l’engagement. Mais il apparaît aussi un nouveau discours pour vendre ces postes : des affiches fleurissent qui vantent la possibilité d’augmenter ses revenus, de compléter un temps partiel. L’argumentaire s’adresse donc à des galériens et à des galériennes, et ne cherche plus vraiment à mettre en avant des considérations politiques ou éducatives....

avec Annabelle BERTHIAUME - Si la gauche considère depuis longtemps, l'usine comme le lieu ultime de l'exploitation de ses ouvriè·re·s, dans le livre Te plains pas, c'est pas l'usine, Lily Zalzett et Stella Fihn proposent de tourner leur regard vers les milieux associatifs en France. Un peu comme dans les organismes communautaires au Québec, les associations françaises se présentent souvent comme des espaces où se construisent et se mettent en forme des utopies, où le travail se ferait en accord avec des valeurs sociales et non avec la recherche de profit....